Pratiquer le WindSUP

Comment bien s’équiper pour le WindSUP ?

La planche à voile ou windsurf, est un sport nautique très apprécié des amateurs de planche et d’aventure. Si vous souhaitez vous initier à la planche à voile, vous pouvez le faire avec une windsup. Les windsup sont pratiques, légers, faciles à transporter et adaptés aux débutants. Si vous souhaitez tout savoir sur le windsup n’hésitez pas à lire cet article.

La planche WindSUP est une planche qui peut être utilisée aussi bien pour la planche à voile que pour le SUP (stand up paddle board). Beaucoup de gens commencent le windsurf en achetant des pagaies et de vieilles planches à voile. C’est toujours un moyen bon marché d’entrer dans le SUP si vous pouvez trouver la bonne planche de surf. Il y a même une version moderne du Windsurfer original. 

Qu’est-ce que le windsup ?

Windsup est un hybride de planche à voile et de stand up paddle. En d’autres termes, c’est un SUP avec lequel vous pouvez naviguer, un crossboard pour les véliplanchistes et les surfeurs. 

Les planches WindSUP modernes ont commencé en 2006 avec le Kona ONE. C’était le premier longboard de planche à voile à arriver sur le marché depuis des années et il a vraiment ramené la planche à voile aérienne légère. Le SUP est très intéressant.

Depuis lors, de nombreuses autres options ont été introduites, notamment les planches gonflables WindSUP. Quand vous voulez surfer, la planche WindSUP vous permet de profiter de la planche à voile dans des vents légers, forts et calmes.

La Windsup est certainement la planche idéale pour s’amuser en planche à voile avec des pagaies gonflables. Avantage ? Vous pouvez aussi simplement l’utiliser pour pagayer ou faire du kayak, c’est vous qui décidez ! 

En effet, cette planche 3 en 1 possède des points d’attache pour le siège du kayak et des pieds de mât. Ces planches à voile gonflables sont faciles à utiliser et adaptées aux débutants. Le windsup est polyvalent et un excellent choix pour toute la famille. 

Ces trois couches de PVC (double revêtement interne et externe) sur ses rails font de Windsup une planche extrêmement solide. Pour augmenter encore la rigidité de la planche, la windsup est fabriquée en utilisant la technologie de fusion pour augmenter la rigidité de la planche. C’est la meilleure technique de construction sur le marché.

La nouvelle forme hybride semble intégrer l’aviron ou la voile, quelles que soient les conditions. Ces flotteurs sont stables et pratiques pour la pratique à domicile. Grande fonctionnalité, ces planches sont livrées avec des dérives 100 % rétractables. Cela permet une meilleure adhérence dans des conditions calmes.

Lire aussi :   Paddles pour débutants | Les meilleurs paddles, conseils, astuces !

Comment choisir sa planche de windsup ?

 

Comment bien s'équiper pour le WindSUP ?

Il vous est arrivé d’aller à la plage pendant les vacances, voir les véliplanchistes à l’œuvre a certainement suscité en vous l’envie d’essayer. Vous vous demandez certainement, comment choisir sa planche de sup quand on est débutant ?

La planche Windsup est une planche hybride pour la pratique du SUP et de la planche à voile. La planche est donc équipée d’insert de pied de mât qui permet la fixation du matériel de planche à voile. Éventuellement elle permet également la fixation d’un aileron central détachable.

Il existe deux grandes familles de planches windsup :

  • Planches Home Windsup : Rigides ou gonflables, ce sont des planches orientées tout terrain ou rando. Ils sont conçus pour initier toute la famille au SUP et à la planche à voile. Pour les véliplanchistes, débutants, l’aileron central est essentiel pour faciliter les mouvements de vent de face. 
  • Planches Surf SUP : elles sont conçues pour les véliplanchistes confirmés qui recherchent une planche pour pratiquer le SUP et le windsurf dans des vagues ensoleillées (8-12 nœuds) – Les planches AHD Sealion sont pionnières dans ce domaine.

Généralement, 3 critères sont à prendre en compte pour bien choisir votre planche de windsurf. On pense ici à votre niveau et à la discipline pratiquée, le type de flotteur et la taille de votre planche.

Quel flotteur adapté à mon niveau ?

Le windsurf est un sport nautique qui regroupe plusieurs disciplines. De ce fait, le choix du matériel varie en fonction de chaque discipline. Pour les véliplanchistes expérimentés, il existe 5 disciplines. Le slalom, la vague, le freestyle, la vitesse et la longue distance.

–       Le slalom est une course effectuée le long d’un parcours de bouées. 

–       La vague consiste à effectuer des sauts et surfer sur des hauteurs de vague minimum.

–       Le freestyle, le véliplanchiste, effectue des figures techniques.

–       La vitesse qui se pratique lors de forts et récompense les voiles les plus rapides.

–       La longue distance, celle-ci se pratique par flotte, elle est d’ailleurs la plus appréciée des amateurs de glisse.

Contrairement aux experts qui recherchent des planches avec de grandes caractéristiques techniques, pour les débutants, on ira sur du simple. Ceux-ci débuteront par une navigation de loisir, lors de vents légers.

Partir sur une planche longue et large est préférable pour un débutant, pour faire primer la stabilité à la vitesse. La planche la plus indiquée pour cela est de l’ordre de 150 à 220 litres avec dérive basculante et rétractable.

Lire aussi :   Pourquoi acheter un paddle chez Lidl ?

De plus, il est important que l’épaisseur sur la partie centrale de la planche soit parfaitement répartie pour assurer une homogénéité du volume. Il est également préférable de favoriser les navigations en eau calme, pour garantir un maximum de stabilité.

Pour quel type de flotteur opter ?

Flotteur rigide ou flotteur gonflable, c’est à vous que revient le choix de types de planche qui vous plaît. Choisir un flotteur rigide vous garantit très certainement la durabilité de votre planche, car elle sera nettement plus résistante. Bien que celle-ci devienne très vite pénible quand il s’agit de la transporter.

En revanche, même s’il est probable qu’un flotteur gonflable ne fasse pas long feu, il est plus facile à ranger et transporter. Une fois dégonflé, il vous est possible de le plier et le ranger dans sa housse de transport et la mettre à l’arrière de votre véhicule.

Quelle taille de windsup choisir ?

Quand vous commencez le windsurf, la taille de votre planche est plus ou moins le critère le plus pertinent à considérer. Il déterminera le confort de votre navigation. Un flotteur de petite taille nécessite bien plus d’équilibre, vous pourrez très facilement tomber au premier coup de vent.

À l’inverse, miser sur un flotteur de grand gabarit, fait de votre flotteur une planche plus stable. Plus votre gabarit est important, plus le volume de votre planche devra l’être. Il est donc conseillé de partir sur des planches de 150 à 220 litres pour une largeur comprise entre 70 et 100 cm.

Pour les voyages en mer, il est recommandé de choisir une planche d’une capacité de plus de 200 litres, d’une longueur de 280-340 cm et d’une largeur de 68-85 cm. Pour les plus expérimentés souhaitant s’adonner à la vitesse, un flotteur d’une longueur de 215 à 240 cm, d’une largeur de 48 à 50 cm et d’une contenance de 60 à 75 litres est conseillé.

Il est donc facile de remarquer les différences entre un débutant et un expert concernant le choix de votre windsup. Après avoir choisi sa planche, il faut passer à la voile.

Comment choisir et équiper sa voile de windsup ?


Pour quel type de voile opter ?

Comme pour les flotteurs, il existe une variété de formes de voiles qui correspondent à la discipline que vous souhaitez pratiquer. Certains sont équipés de radians (pièces en plastique placées dans des fourreaux dans le mât qui maintiennent le profil). 

Sachez que la présence de cambres peut faire glisser la ligne et la rendre moins maniable. Les connaisseurs recommandent l’aile freestyle pour les débutants, car elle est plus polyvalente et plus facile à utiliser. 

La taille moyenne d’un voilier freestyle est de 4,5 mètres carrés à 8,0 mètres carrés. Pour les surfeurs, les tailles de voile sont généralement comprises entre 3,7 m2 et 5 m2. Il est relativement léger et facile à manipuler, il est donc recommandé aux débutants.

Lire aussi :   Quelle sont les meilleures tenues pour faire du paddle ?

Les voiles de slalom sont réservées aux véliplanchistes confirmés, car trop lourdes pour les débutants et donc plus difficiles à manier. Idem pour les voiles de vitesse. Quoi qu’il en soit, lorsque vous débutez en planche à voile, tenez compte des vents du large qui peuvent causer des problèmes de retour à terre.

Quelle est la taille de voile idéale pour débuter ?

La surface d’une voile de planche à voile en m2 dépend de plusieurs facteurs. Votre taille est importante pour évaluer la taille des voiles, mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte. Les conditions météorologiques et la surface des masses d’eau joueront également un rôle déterminant.

Pour débuter la planche à voile, il est préférable de choisir une voile légère de 5-6 mètres carrés et d’un poids compris entre 50-60 kg. Vous avez maintenant une idée générale de ce qu’il faut prendre en compte pour vous équiper et débuter la planche à voile.

Accessoires de planche à voile.

Pratiquer la planche à voile nécessite des accessoires indispensables. L’un des plus importants est un triangle, qui aide l’utilisateur à diriger sa planche. Il est important d’en acheter un en même temps que la voile pour un meilleur ajustement. 

Lorsque vous débutez en planche à voile, choisissez un baudrier pour le soutenir. Ajustez-le au niveau des épaules afin que leurs bras soient parallèles au sol. Une ligne de harnais est également essentielle pour les véliplanchistes débutants et les aide à se connecter à la bôme. 

Assurez-vous que la ligne du harnais est réglable et évitez les modèles avec bandoulière, car ils peuvent gêner leurs mouvements. Le crochet de fixation du modèle de ceinture permet aux nouveaux utilisateurs de retirer facilement l’appareil. En plus de cela, il présente un placement bas du crochet de fixation.

Lorsque vous avez suffisamment progressé et que vous souhaitez faire évoluer votre équipement, pensez à revendre le matériel de voile que vous n’utilisez plus. Vous lui offrez une seconde jeunesse au lieu de le laisser prendre la poussière au fond de votre cave.

Où faire du Windsup ?

Vous pouvez pratiquer le windsup sur la majeure partie des plages et plan d’eau qui sont exposés au vent.
Cependant certaines plages se sont fait une vrai réputation de plage pour le Windsup, on pense notamment aux plages suivantes :

  • Almanarre
  • Saint Aygulf
  • Le Jai
  • Carro
  • Monteynard
  • Sanguinet
  • Cannes
  • Fromentine
  • Gruissan
  • La Baule
  • Le Brusc
  • Saint Brevin
  • Port Saint Louis
  • La Fos sur mer
  • La Tranche sur mer
  • Marseille
  • Ouistreham
  • Port Camargues
  • Leucate
  • Gruissan

Laisser un commentaire