Les meilleures planches de bodyboard

Top 5 des meilleurs planches de bodyboard

Très prisé par la nouvelle génération, le bodyboard fait de plus en plus son apparition sur nos plages. Il conquiert le public grâce à sa prise en main facile. Mais le bodyboard est bien plus qu’un hobby. Comme le surf, c’est devenu une discipline à part entière.

Il y en a pour tous les goûts, des débutants aux riders confirmés. Encore faut-il savoir comprendre et chercher le fonctionnement de cette planche très particulière.

Pour choisir votre planche bodyboard, plusieurs critères entrent en jeu : votre niveau, votre taille ou gabarit, la forme de votre planche, et bien sûr votre budget. Comme autre critère, nous avons aussi la température de l’eau dans laquelle vous allez pratiquer.

Vous voulez débuter, progresser ou ne serait-ce que vous renseigner sur les bodyboards ? Nous vous donnerons ici toutes les informations et conseils techniques afin de tout connaître sur les planches bodyboards.

Qu’est-ce que le bodyboard ?

Il est parfois décrit comme une alternative plus facile au surf. La différence principale est que ce sport nautique consiste à surfer sur les vagues tout en appuyant votre torse contre la surface de la planche. D’où le nom « bodyboard ». Il est à noter que ce n’est pas toujours le cas, certaines figures demandent d’être debout sur la planche.

1
BODY BOARD 84 AVENGERS - Mondo Toys - Marvel Avengers - Jeux d'eau pour enfants

BODY BOARD 84 AVENGERS - Mondo Toys - Marvel Avengers - Jeux d'eau pour enfants

Amazon Amazon Prime
14.99
Meilleure offre
2
Bodyboard gonflable pour enfants avec poignées, pliable, planche de natation 75 x 65 x 15 cm I Planche de surf pour enfants pour surf à la plage, piscine, natation, sports nautiques

Bodyboard gonflable pour enfants avec poignées, pliable, planche de natation 75 x 65 x 15 cm I Planche de surf pour enfants pour surf à la plage, pisc ...

Amazon Amazon Prime
17.99
Meilleure offre
3
MONDO Toys - Summer Body Board Beach - Planche de Surf Enfant - 94 cm - Coloris Assortis - 11191

MONDO Toys - Summer Body Board Beach - Planche de Surf Enfant - 94 cm - Coloris Assortis - 11191

Amazon Amazon Prime
26.82
Meilleure offre
4
COSTWAY Planche de Bodyboard Surf 33” en XPE et HDPE avec Sangle de 90 CM, Arrière en Forme de Croissant Idéal pour Surffeur Plus de 14 Ans Capacité de Charge 85KG 83x47x5,5 CM (Cocotiers)

COSTWAY Planche de Bodyboard Surf 33” en XPE et HDPE avec Sangle de 90 CM, Arrière en Forme de Croissant Idéal pour Surffeur Plus de 14 Ans Capacité d ...

Amazon
38.99
Meilleure offre
5
GOPLUS Bodyboard,Planche à Vagues Bodyboard 105cm,Bodyboard avec Motif Coloré,Bodyboard Léger et Résistant,Planche Idéale pour Surfer Les Vagues,Laisse de Poignet de Qualité (Palmier Vert)

GOPLUS Bodyboard,Planche à Vagues Bodyboard 105cm,Bodyboard avec Motif Coloré,Bodyboard Léger et Résistant,Planche Idéale pour Surfer Les Vagues,Laiss ...

Amazon
45.99
Meilleure offre

Quelles sont les origines du bodyboard ?

Les origines de ce sport nautique ne sont pas tout à fait claires, mais selon certaines théories, il s’agirait d’une forme précoce de surf apparue il y a des siècles. Les Polynésiens surfaient avec des planches en bois, allongés sur le ventre.

C’est bien plus tard, dans le sud de la Californie dans les années 70, que Tom Morey modernisa la planche de bodyboard et inventa le « boogie board » alors réalisé en mousse de polyéthylène. On appelle le bodyboard « boogie board » en référence à cette anecdote.

De nos jours, le bodyboard moyen est plus court qu’une planche de surf. Généralement constitué d’un morceau de mousse rectangulaire, et évidemment plus facile à transporter. En plus des planches, les bodyboarders portent souvent des palmes afin de mieux propulser la planche et attraper les vagues.

Lire aussi :   Top 5 des meilleures combinaisons de surf pour femme

Quels sont les avantages du bodyboard ?

 

Quels sont les différents types de planches de bodyboard ?

Étant donné que le bodyboard est un sport, il possède plusieurs avantages sur le corps de ceux qui pratiquent ce sport à savoir :

Il développe les muscles des jambes et des bras

Les bodyboarders expérimentés peuvent attester que les principales activités de ce sport sont la natation et battre des jambes. Compte tenu du temps que vous passez à nager juste pour attraper les vagues, vos muscles des jambes et des bras deviendront sans aucun doute plus forts.

Il renforce votre cœur et vos poumons

En général, tous les sports nautiques sont considérés comme excellents pour l’exercice aérobique, et le bodyboard ne fait pas exception.

Il améliore votre coordination

L’une des postures de base du bodyboard est de rester centré et équilibré sur la planche. Vos efforts constants afin de ne pas tomber de la planche auront un impact positif sur votre coordination au fil du temps.

Il détend votre esprit

Il n’y a rien de plus relaxant que de toucher un plan d’eau chaude et apaisant.

Tellement divertissant

Les surfeurs de bodyboard ne se lassent jamais de ce sport, simplement parce que c’est tellement divertissant.

Après avoir présenté le bodyboard, nous allons maintenant présenter dans les lignes suivantes, des critères qui vous permettront de choisir votre planche de bodyboard.

Comment choisir sa planche de bodyboard ?

 

Comment choisir une planche de bodyboard ?

Comme énoncé plus haut, pour choisir votre planche bodyboard, plusieurs critères entrent en jeu : votre niveau, votre taille ou gabarit, la forme de votre planche, et bien sûr votre budget.

Quelle taille de bodyboard choisir ?

La longueur du bodyboard est le critère le plus important à prendre en compte lors du choix. La taille de la planche est calculée en fonction de vous et votre poids. Montrée en pouce (1’ = 2.54cm). Pour faire simple, prenez une planche de bodyboard au niveau de votre nombril, à un pouce plus ou moins.

Les débutants commencent avec une planche d’un pouce de plus. Une planche de bodyboard volumineuse vous donnera plus de flottabilité mais moins de maniabilité. Parfait pour les pratiquants occasionnels ou avancés recherchant la facilité, la confiance et le plaisir avant tout.

À l’inverse, les riders expérimentés démarrent avec des planches d’un pouce de moins. Les planches plus étroites sont plus maniables. L’arme ultime pour ceux qui recherchent la vitesse et la performance.   

Quels sont les types de matériaux utilisés ?

C’est un critère très important. Le type de mousse utilisé pour construire un bodyboard affecte grandement le comportement de la planche. Il existe trois styles principaux : le polyéthylène ou PE, le polypropylène ou PP et le polypropylène de basse densité ou NRG.

Le polyéthylène

Le PE est plus souple et plus lourd. Le PP est plus dur et plus léger. En règle générale, les planches de bodyboard d’entrée de gamme sont en PE. Sa flexibilité est appréciée des débutants et intermédiaires qui y trouvent une planche tolérante et confortable.

Le polypropylène

Les planches en PP sont plus susceptibles d’être le choix des riders expérimentés. Ils apprécient généralement la légèreté et la rigidité de ce matériau.

Les propriétés de la mousse changent avec la température de l’eau. L’eau froide va rigidifier la planche et inversement. Le calcul est donc rapide : dans une eau à 15 degrés, les bodyboards en PP deviennent très rigides. Bien pour les riders de bon niveau.

Lire aussi :   Comment choisir la meilleure horloge des marées ?

Cependant, quand il y a du clapot et du vent, cela devient vite inconfortable. Une planche en PE serait intéressante. Plus le niveau de pratique est élevé, plus il évolue. Le bodyboard en PP sera l’arme que vous recherchez.

Le NRG

Les planches NRG sont apparues en 2014. Ce sont des planches en polypropylène de basse densité. Ils sont légers et ont une flexibilité modérée entre PE et PP. En Europe, la température de l’eau fluctue fortement avec le changement des saisons. Cette structure est idéale pour pratiquer sur la plage.

Généralement, les planches de bodyboards de type PP ou NRG sont plus chères que les bodyboards en PE.

Le slick

Le slick est la partie qui touche l’eau. Il existe deux types de construction : HPDE (Polyéthylène Haute Densité) et HDPP (Polypropylène Haute Densité).

Le HDPE est le matériau le plus courant. Il est extrêmement polyvalent et peut être utilisé avec presque tous les types de planches. Du haut de gamme au bas de gamme.

Le HDPP est le matériau des rois. C’est beaucoup plus solide et rigide. Il est présent sur tous les bodyboards professionnels. Il convient pour les eaux très chaudes et pour supporter les plaques de commandes aériennes.

Qu’est-ce qu’un Stringer ?

Les stringers sont des tiges en fibre de verre ou en carbone qui sont placées sur le bodyboard. Sa mission est d’augmenter la durabilité et la rigidité des planches. Cette baguette empêche la planche de se plier ou de se casser. Il existe plusieurs styles, principalement trois :

Stringer carbone simple

C’est le commun, il commence par l’arrière jusqu’aux ¾ de la planche. Il rend le bodyboard rigide mais permet de garder de la souplesse sous vos coudes.

Double stringer en carbone

Il se compose de deux tiges de carbone placées à l’intérieur de la planche. Ainsi, ce dernier devient très rigide. Ce type de stringer convient aux eaux très chaudes.

Stringer trident

Un stringer classique en carbone avec deux petites tiges à l’arrière de la planche. Son but est de prolonger la durée de vie du bodyboard et d’éviter au maximum les déformations.

En effet, après avoir détaillé les différents matériaux utilisés dans la conception d’une planche de bodyboard. Puis avoir expliqué ce qu’est un stringer, il est important de connaître les différentes shapes de bodyboards.

Quelles sont les différentes shapes du bodyboard ?

 

A première vue, on pourrait penser que tous les bodyboards se valent. Mais approfondissez un peu ce sujet et vous verrez les vraies différences. Ce sont des critères importants lors du choix d’une planche.

Le Wide Point

C’est la partie la plus large d’une planche de bodyboard. Il affecte la courbe de la planche. Un Wide Point haut est utilisé pour les types de planches « Prône » (vous êtes couchés sur la planche). Les Wide Points bas sont souvent utilisés pour pratiquer le « Drop Knee » (rider avec un genou sur la planche).

Le Nose

Cela correspond à la partie avant du Body. Le nose étroit est généralement utilisé pour les Drop Knee. Il est également plus indulgent pour les riders intermédiaires, car il pardonne plus d’erreurs. Un nose plus large améliore la vitesse sur les vagues.

Les channels

Les channels sont la partie basse ou le fond du Slick. Elles se situent près du tail (arrière) de votre planche et sont creusées sur les côtés. Grâce à ces dernières, le débit d’eau est mieux réparti sur la planche.

Lire aussi :   Top 5 des meilleurs chariots de plage pliant et pas cher

Plus les canaux sont creux, plus l’accroche est importante, et plus les virages sont difficiles. A l’inverse, les slicks plats sont plus faciles à tourner, mais plus compliqués à saisir.

Les Rails

Les rails de bodyboard offrent une adhérence sur la surface. Ils varient généralement entre 60/40, 50/50 ou 55/45. En termes simples, les rails sont les plus populaires sur le marché. Ils sont extrêmement polyvalents dans toutes les conditions.

Les Nose Bulbs

Ce sont des petits renforts au bout du nose. Leur but est d’augmenter l’adhérence sur la planche. La cire est souvent utilisée pour améliorer l’adhérence.

L’épaisseur

L’épaisseur affecte à la fois la résistance et la flottabilité d’un bodyboard. Si vous êtes assez corpulent, nous vous recommandons une planche plus épaisse. Cela vous donnera de la flottabilité.

Le Contour Deck

Le deck de votre planche peut être aminci ou plat à certains endroits stratégiques. Tout est question de confort. Par exemple, les rails ou nose plus fin offrent une meilleure adhérence.

Le tail ou queue

C’est la partie inférieure de votre planche. C’est la partie sur laquelle reposent vos cuisses lorsque vous surfez sur les vagues. Il existe deux catégories principales de tails : Le bat tail et le Crescent tail.

Le Crescent tail ou queue en forme de croissant est la plus couramment utilisée. Il est plus polyvalent et permet de rider en drop knee (sur un genou) et en prône (couché).

Le Bat tail vous permet de rider en prône principalement. Il offre ainsi une meilleure maniabilité.

Une queue plus large signifie plus de vitesse et de stabilité. A l’inverse, plus la queue est étroite, meilleure est la maniabilité du bodyboard.

On vous l’accorde, l’aspect du Shape est assez technique. Voici un résumé pour vous :

Lors du choix d’une planche de bodyboard, faites attention à sa taille, au niveau du nombril. Cela dépend aussi des matériaux utilisés. Plus nous progressons dans notre pratique, plus nous recherchons des performances. Les planches en PP sont parfaites.

À l’inverse, quand je débute et que je veux m’amuser tout en décontractant mon corps, j’opte pour une planche en PE. Un bodyboard avec un noyau NRG est un bon compromis en termes de rigidité et de température d’eau.

Conclusion

Le bodyboarding est bien plus qu’un simple sport. La sensation dans sa forme la plus pure. Une poussée d’adrénaline vous saisit alors que vous « décollez » du haut de la vague et découvrez une cavité qui se forme devant vous. Elle s’arrête sans même que vous sachiez à quel niveau vous êtes.

Allez-vous vous faire avaler ? ou êtes-vous plus fort que les éléments de la nature ? C’est ça, le bodyboard. C’est vraiment se livrer à un jeu poussé à l’extrême, jouer avec les éléments de la nature. Pour apprivoiser les éléments, il faut se transcender et vaincre ses peurs.

Si vous hésitez un instant à Hawaï ou à Pipeline, vous êtes mort. Considérant que les vagues de l’océan Atlantique peuvent atteindre des hauteurs de 12m, essayez d’imaginer. Et puis, les vagues qui viennent s’écraser sur les récifs coralliens à 30 cm de profondeur.

Imaginez-vous conquérir ces vagues et descendre cette pente impressionnante. À vous de surveiller votre vitesse. Le but étant d’éviter de se faire prendre par les vagues qui se forment juste derrière vous.

Laisser un commentaire