Comment construire un escalier pour piscine hors sol ?

Comment construire un escalier en bois pour piscine hors sol ?

Les escaliers sont un élément indispensable lorsqu‘on dispose d’une piscine hors sol dans sa concession. Généralement livré avec une échelle, son accès est souvent compliqué pour les personnes d’un certain âge ou ayant une mobilité réduite. 

La construction d’un escalier en bois ou en palettes peut permettre de résoudre ce problème. Le présent guide vous donne les directives pour la construction d’un escalier en bois ou en palette pour votre piscine hors sol.

Escaliers en bois ou en palette : quels sont les avantages ? 

 

La piscine hors sol est ce type de piscine qui peut être installé un peu partout, et ce en raison de sa configuration. L’utilisation d’un escalier en bois pour ce type de piscine, présente de nombreux avantages et nous en mentionnons quelques-uns :

  • L’esthétique :  les escaliers en bois ajoutent un look vintage à votre piscine. Il est également possible d’opter pour différentes couleurs et textures fonction du type de bois ou palette choisi.
  • La durabilité :  les escaliers en bois ou en palette sont tout aussi appréciés pour leur résistance le temps. Ces derniers peuvent tenir sur plusieurs années lorsqu’ils reçoivent le traitement adéquat.
  • Le confort : les escaliers conçus avec du bois ou à base de palettes offrent une très belle sensation au toucher et retiennent moins la chaleur que ceux conçus avec des matériaux comme les métaux ou encore le plastique.
  •  La sécurité :  les escaliers conçus avec cette matière ont généralement une surface qui protège de la glisse. Cela réduit considérablement les risques de chute liés à l’humidité.
  • La facilité d’installation :  la mise en place de ces types d’escaliers ne requiert pas des compétences particulières. Il suffit de se doter de l’équipement nécessaire et de suivre un plan préétabli pour l’installation.
  • Le cout accessible : en comparaison avec les différents autres modèles d’escalier pour piscine hors sol retrouvés sur le marché, le bois apparaît comme une alternative économique en raison de son prix. Le prix des escaliers en bois est relativement moins élevé que celui des autres modèles.
Lire aussi :   Top 5 des meilleures piscines hors-sol en bois

Les escaliers en bois et en palette présentent donc des avantages non négligeables et ce sur de nombreux que cela soit en termes de coût, d’esthétique ou encore de sécurité. Cela dit, il convient tout aussi de découvrir comment concevoir son escalier en bois pour piscine hors sol. D’autant plus si vous ne souhaitez pas acheter un escalier pour piscine hors sol.

Quel bois utiliser pour la fabrication de son escalier pour piscine hors sol ?

Le type de bois pour la fabrication de l’escalier n’est pas à choisir au hasard puisque la durabilité de l’escalier en dépend. Son choix devra être effectué en tenant compte de ses propriétés même si ce dernier doit recevoir un traitement aux rayons UV et à l’eau.

Il est ainsi recommandé d’opter pour des bois qui de base sont déjà résistants. Parmi ces bois on retrouve les essences ci-après :

  • Le teck : reconnu pour sa résistance non négligeable ;
  • Le pin traité : très prisé par les amateurs de meubles au style classique ;
  • L’ipé : un type de bois peu connu par les profanes du secteur ;
  • Le cèdre rouge : un type de bois qu’on ne présente plus.

Ces types de bois sont reconnus pour leur durabilité naturelle, mais ils doivent être traités afin de tenir tête aux diverses intempéries. Il est tout aussi important de prendre en considération les normes sécuritaires inhérentes à la conception d’escaliers pour piscine et veiller à ce que cette conception soit bien attachée à la piscine.

Construction d’un escalier en bois pour piscine hors sol : les prérequis

La construction d’un escalier en bois ou en palettes comme tout autre accessoire nécessite certains équipements et matériaux indispensables.  Au nombre de ces éléments, nous retrouvons :

  • 6 planches de bois ;
  • Les palettes en bois ou tout autre type de bois que vous comptez utiliser pour la construction de votre escalier ;
  • Des vis pour la fixation
  • Du contreplaqué de qualité marine pour les espaces ;
  • Des tasseaux ;
  • Un mètre ruban pour la prise des mesures ;
  • Du vernis résistant à l’eau ; 
  • Des clous pour la solidification de l’assemblage ;
  • Un crayon pour le tracé des lignes et des limites ;
  • Un marteau ;
  • Une scie sauteuse pour la coupe ;
  • Une paire de ciseaux ;
  •  Du tapis pour une utilisation externe ;
  • Une perceuse et ;
  • Du papier verre.
Lire aussi :   Comment choisir une serre pour piscine hors sol ?

En dehors de ces éléments, il faudra prendre les dimensions hauteur de la piscine hors sol et la distance qui sépare la surface de la piscine du sol. Cela vous permettra de déterminer la hauteur et la largeur de l’escalier à construire.

 Il faudra également effectuer une ébauche du plan de l’escalier sur du papier et s’assurer que ce dernier est suffisamment étendu pour permettre d’accéder à la piscine sans difficulté. 

Les étapes pour la construction d’un escalier en bois pour piscine hors sol

Une fois tous les accessoires et les matériaux sous la main, il faudra passer à celle de l’assemblage et de la construction de l’escalier en bois. La conception de de l’escalier suit ainsi les étapes ci-après :

Disposition des planches de bois

Elle constitue la première étape de la construction de l’escalier et précédée par la détermination du nombre de marches.  Le constructeur devra par la suite disposer les planches de bois auprès du bassin de natation de manière à ce que les côtés soient collés à la piscine.

Cela permet d’obtenir le soubassement de l’escalier et sa première marche par la même occasion. La seconde marche d’escalier s’obtient par une coupe d’une longueur avoisinant les 40 centimètres sur deux planches de bois placées l’une sur l’autre comme c’était le cas avec les deux premiers.

La troisième marche est obtenue en se servant de deux des planches de bois restantes et en effectuant une coupe d’une longueur avoisinant les 60 centimètres. Les planches ainsi coupées sont disposées l’une sur l’autre.

La quatrième et dernière marche est obtenue en coupant la dernière planche de bois en deux en empilant les deux morceaux comme c’était le cas avec les autres planches. Des marches supplémentaires sont aussi envisageables pour ceux qui disposent d’une piscine de grande taille.

Fixation des marches de l’escalier

L’ébauche de votre escalier étant ainsi effectuée, place à son assemblage. À ce stade, il faudra vérifier que les planches ainsi empilées ont la taille désirée et que cela ne déborde pas. Dans le cas contraire, des coupes supplémentaires devront être effectuées sur les morceaux de bois. 

Lorsque le résultat vous convient, vous pourrez passer à la fixation. Elle fait intervenir soit la perceuse avec des vis soit le marteau avec des clous. La fixation effectuée, il est recommandé de tester la solidité de la réalisation et la renforcer avec des supports supplémentaires.

Lire aussi :   Top 5 des meilleures piscines gonflables pour enfants

Combler les parois de l’escalier 

Ceci consiste à fermer les vides présents sur les marches de l’escalier. Pour ce faire vous aurez besoin des contreplaqués. Ces derniers seront coupés et fixés en fonction de la taille des espaces à combler. Pour y parvenir, le constructeur devra placer le contreplaqué contre la construction et y apposer les formes. 

À l’aide de la scie le contreplaqué est découpé pour servir de renfort, mais également de panneaux.la fixation peut être effectuée avec des clous comme des vis. Les vides dans les marchés sont fermés avec ces tranches de contreplaqués découpés pour éviter que les pieds ne passent en travers lors de l’utilisation.

Embellir votre escalier en bois pour piscine hors sol

L’escalier est terminé et il ne reste que quelques opérations usuelles, mais tout aussi essentielles : il s’agit entre autres du vernissage et de la pose d’un tapis.

Le vernissage de l’escalier est d‘une importance capitale puisqu’elle permet à l’escalier de pouvoir résister aux intempéries sur le long terme. Le constructeur devra avant tout se servir du papier verre pour poncer la surface de l’escalier avant d’y appliquer le vernis.

La finalisation de la construction de l’escalier se solde par la pose du tapis. Ce dernier élément a pour objectif de rendre l’escalier plus esthétique, mais aussi plus sécurisant en le rendant non dérapant. Le tapis est posé sur les parties frontales de l’escalier et maintenu en place grâce à des agrafes.

Il faudra tout de même veiller à ce que le tapis soit agrafé derrière les marches afin d’éviter des   blessures éventuelles.  

Les piscines hors sol sont prisées pour leur capacité à être installées un peu partout. Mais les escaliers livrés avec ces dernières ne sont généralement pas durables en raison de la matière de fabrication ou n’offrent pas l’accessibilité requise pour une certaine catégorie de personnes. 

Les escaliers en bois apparaissent comme une alternative pour de nombreux propriétaires, notamment si ces derniers sont fabriqués selon les dimensions de la piscine. Le respect des règles de sécurité devra aussi primer afin que tous les utilisateurs puissent être protégés des accidents pouvant survenir lors de l’utilisation. 

Laisser un commentaire